Diabète - traitement.

médicaments en ligne pour le traitement du diabète

Le diabète est découvert en calibrant la quantité de sucre dans le sang après une offre à jeun (abstention venant des repas) pendant environ 8 heures. Dans certains cas, les médecins diagnostiquent le diabète simplement en leur faisant passer un excellent test de tolérance orale au sucre, qui détermine les niveaux de sucre après et avant l'ingestion d'un volume particulier de bonbons. Un autre type de contrôle créé pour rechercher le diabète de type 1 recherche des anticorps particuliers (protéines capables de lutter contre les maladies qui attaquent les produits chimiques à l’étranger) et présents uniquement chez les diabétiques. Cette vérification peut identifier rapidement votre type de diabète, réduisant ainsi le risque de problèmes liés à la maladie. L’incidence du diabète continue à s’améliorer progressivement, en permettant à un plus grand nombre de personnes de vivre plus longtemps et d’être plus charnues. La fréquence complète des cas cliniquement diagnostiqués de diabète de type 2 va de 1 à 4% entre 25 ans sur 44 ans et de 3 à 6,6% entre 45 et 54 ans, 7. environ 8% entre 55 et 55 ans. et 64 ans et plus de dix pour cent âgés de plus de 66 ans.

 

Les personnes atteintes de diabète ont besoin d'insuffler de l'insuline, souvent deux à quatre fois plus tôt, pour nourrir votre corps lorsque vous utilisez l'insuline qu'elles ne produisent généralement pas. La quantité d'insuline requise varie d'un individu à l'autre et peut éventuellement être influencée par des éléments tels que la norme d'exercice d'une personne, son plan d'alimentation et l'existence de différents troubles de la santé. En règle générale, les personnes atteintes de diabète de type utilisent plusieurs fois par jour pour mesurer le degré de glucose d'une goutte avec la circulation sanguine obtenue en se piquant le bout du doigt. Ils sont donc en mesure d’ajuster en conséquence la quantité d’insuline injectée, l’activité physique ou éventuellement l’absorption des repas pour maintenir la glycémie à un niveau standard. Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent maîtriser leur propre régime en distribuant des aliments et des biscuits au cours de la journée, afin de ne jamais submerger le pouvoir de la source d'insuline pour aider les cellules à absorber le glucose. En outre, ils doivent ingérer des aliments contenant toutes sortes de sucres complexes, qui se décomposent lentement et entraînent une lente augmentation de la glycémie. L’ensemble des objectifs de l’administration du diabète chez les adultes plus âgés s’agit de celui des adultes, il faut inclure l’administration d’hyperglycémie et d’éléments de risque. Néanmoins, chez les personnes âgées souffrant de diabète et qui échouent, éviter l'hypoglycémie, l'hypotension et les interactions médicamenteuses en raison de la polypharmacie sera une préoccupation majeure. De plus, l'administration de maladies coexistantes est importante car elle influence leur capacité particulière à s'autogérer.

 

Même si la plupart des personnes atteintes de diabète de type 1 s'efforcent de réduire la quantité de sucre dans le sang dans leurs vaisseaux sanguins, des taux trop bas peuvent également être à l'origine de problèmes de santé. Par exemple, si une personne atteinte de diabète de type 1 injecte une quantité excessive d’insuline, elle risque de provoquer une hypoglycémie. Cela pourrait conduire à une hypoglycémie, une affection considérée comme une agitation, une frustration, du stress et de l’anxiété. Une personne qui présente une hypoglycémie peut combattre les symptômes en mangeant des repas contenant des sucres, tels que des comprimés de sucre dans le sang, du jus de fruits ou des bonbons durs.

 

Pour pouvoir contrôler les niveaux d'insuline, les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent contrôler leur propre taux de sucre plusieurs fois par jour. En 1983, plusieurs personnes âgées de 1 à 441 ans et âgées de 13 à 39 ans ont commencé à participer à l’essai sur le diabète et ses problèmes, la plus grande étude jamais entreprise sur le traitement du diabète. L'essai sur le diabète et les problèmes liés au diabète a étudié la possibilité d'atténuer les problèmes liés au diabète, tels que l'absence de maladie rénale ou rénale ou peut-être des troubles de la vue, en demandant aux patients de contrôler soigneusement leur glycémie 4 à 6 fois par jour, en maintenant les quantités principalement car aussi naturel que possible. Les résultats de l'analyse, publiés en 1993, ont montré une réduction de 40 à 75% des problèmes de diabète chez les personnes qui surveillaient et géraient de manière agressive leur taux de sucre. Bien que l'analyse ait été effectuée sur des personnes atteintes de diabète de type 2, les experts estiment qu'une surveillance étroite de la glycémie serait probablement également bénéfique pour les personnes atteintes de diabète sucré de type 2.

 

Un aliment recommandé est généralement moins gras (30% ou moins de la consommation totale de calories), fournit des protéines modérées (10 à 20% du total des calories), contient un certain nombre de glucides, notamment des grains de café, des légumes frais et leur cause. L'exercice physique régulier permet aux cellules d'absorber le glucose - même 10 minutes d'entraînement par jour pourraient être efficaces. Le contrôle du régime alimentaire et l'exercice peuvent également être impliqués dans la perte de masse graisseuse, qui semble généralement inverser un peu le fait que le corps ne parvient pas à utiliser l'insuline. Les personnes âgées peuvent présenter beaucoup plus de manifestations neuroglycopéniques d'hypoglycémie (vertiges, faiblesse, délire, incompréhensions) comparées aux manifestations adrénergiques (tremblements, transpiration). Ce type de symptômes peut être ignoré ou peut-être mal interprété en raison de l'affection neurologique majeure (telle qu'une attaque ischémique transitive), ce qui entraîne une génération inappropriée de rapports d'épisodes hypoglycémiques chez les patients. Les épisodes d'hypoglycémie sur eux peuvent également augmenter la menace d'occasions défavorables avec l'exercice cardiovasculaire et la maladie cardiaque.

 

Pour certaines personnes atteintes de diabète sucré de type 2, une diète, un entraînement et une perte de graisse peuvent à eux seuls fonctionner à l'origine, mais cette routine ne permet finalement pas de contrôler le taux élevé de sucre dans le sang. Dans de tels cas, les médicaments par voie orale pourraient être approuvés. Si les médicaments oraux sont incompétents, une personne atteinte de diabète sucré de type 2 pourrait avoir besoin de doses d'insuline ou éventuellement d'un mélange de médicaments administrés par voie orale et d'insuline. Environ quarante-neuf pour cent des personnes atteintes de diabète sucré de type 2 ont besoin de médicaments par voie orale, 40% ont besoin d'insuline injectée ou peut-être d'un mélange d'insuline injectable et de médicaments oraux et dix pour cent utilisent l'exercice et le régime alimentaire seuls.

 

Tous les types de médicaments hypoglycémiants oraux et d’insuline seront sans danger pour les personnes âgées, bien que chacun présente plusieurs limites.

Main page - Other articles