Diabète - insuline.

médicaments en ligne pour le traitement du diabète

Insuline, hormone, indiquée dans les îlots de Langerhans du pancréas, qui contrôle le taux de métabolisme du glucose, des graisses et des amidons dans votre corps. Comme diverses autres protéines, l’insuline est digérée dans les cas où elle est administrée par voie orale et doit donc être injectée directement dans une masse musculaire au moment où elle est utilisée à des fins médicales. Dans le traitement du diabète sucré, qui est définitivement causé par la rareté de la création d’insuline ou par la simple inhibition de ses actions sur les cellules de la peau, l’insuline est généralement associée à de la protamine, ce qui prolonge généralement le temps de compression de la malbouffe. L'insuline cristallisée à partir du pancréas est constituée de zinc, ce qui allonge également la consommation. Une planification connue sous le nom d'insuline protamine-zinc étend les actions de l'hormone encore plus loin.

 

L'insuline est utilisée chez les patients souffrant de diabète de la plupart des types. La nécessité d'avoir de l'insuline dépend de la quantité totale de libération d'insuline et du niveau de résistance à l'insuline. Presque tous les patients atteints de ce type de diabète exigent un traitement complet à l’insuline, à moins bien sûr de subir une greffe d’un îlot ou d’un organe entier; diverses personnes atteintes de diabète de type 2 demanderont de l'insuline car leur fonction bêta mobile ou portable diminue avec le temps.

 

Les physiologistes canadiens Sir Frederick Grant Banting et Charles Herbert Ideal et le physiologiste britannique Buck James Rickard Macleod ont initialement prélevé de l'insuline sur les cellules pancréatiques de chiens en 1921. Le biochimiste canadien James Bertram Collip a par la suite créé cela de manière purement adéquate à 100% pour finalement être injecté à des êtres humains. La structure moléculaire de l'insuline a été établie en 1955 par le biochimiste espagnol Frederick Sanger; c'était la 1ère protéine à être déchiffrée. L'insuline individuelle, la première protéine humaine à être synthétisée, a été fabriquée en 65. En 81, l'insuline fabriquée par des bactéries par simple construction génétique est devenue la première hormone individuelle obtenue de cette manière pour être utilisée dans le traitement de la maladie de l'être humain. Pour la biochimie de l'insuline, consultez la rubrique Glucose Calorie burning.

 

L’insuline doit être administrée à peu près à toutes les personnes atteintes de diabète de type 1, en raison de lésions auto-immunes des cellules des îlots qui, en fin de compte, peuvent conduire à une insuffisance totale en insuline. La fréquence maximale du diabète de type 1 correspond à peu près au temps de croissance, mais environ 25% des cas se présentent après 35 ans. L'insuline peut être mentionnée chez les personnes souffrant de diabète supplémentaire en raison d'une déficience pancréatique, ainsi que chez un grand nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 pour maîtriser l'hyperglycémie.

 

Une question beaucoup plus difficile consiste à déterminer quand utiliser l'insuline chez les personnes atteintes de diabète sucré de type 2. Ce trouble est considéré à la fois comme un niveau de résistance à l'insuline et une insuffisance relative d'insuline. Les remèdes devraient commencer par un régime alimentaire, une perte de graisse et l'exercice, qui peuvent régulièrement encourager une normoglycémie dans les cas où l'observance thérapeutique est généralement optimale. Les personnes souffrant d'hyperglycémie débilitante ont tendance à commencer à utiliser un ou plusieurs médicaments hypoglycémiques courants. La metformine est une excellente décision précoce, fondée sur le compte de sécurité, un impact neutre en ce qui concerne le gain de graisse et la capacité de réduire la glycémie. De l'insuline peut être ajoutée si le contrôle glycémique objectif n'est pas atteint.

Main page - Other articles